Non classé

Consultation des examens finaux de l'hiver 2023

Afin de permettre aux étudiant.e.s inscrit.e.s à des cours "JUR" du Bac. en droit et CDST, du BRIDI, BGP et Science politique, de consulter leurs examens et travaux finaux de la session d'hiver 2023, il y aura des périodes de consultation :

Le 31 mai et le 1er juin 2023 de 9h30 à 13h30 et de 15h30 à 18h00.

La consultation se tendra au local A-1340.

Liste des cours rendus disponibles à la consultation : (prenez note que cette liste est sujette à mises à jour, consultez la régulièrement)

Conférence GRDP – Cycle Émancipense

Le cycle Émancip(ens)e, coorganisé par le Groupe de réflexion en droit privé et le Groupe de recherche sur les humanités juridiques, poursuit sa route avec sa troisième conférence.

Conférencières : Doris Farget (professeure, Département des sciences juridiques, UQAM) et Émilie Fortin-Lefebvre (professeure, Département de management, École des sciences de la gestion, UQAM). 

Quand : 10 novembre 12h30 - 14h00 (Montréal) / 18h30 - 20h00 (Paris) 

Titre : L’autotomie économique des communautés autochtones

Résumé : La loi fédérale sur les Indiens, encore en vigueur aujourd’hui, freine-t-elle le développement et l’autonomie économique des Premières Nations au Québec ? Cette conférence nous permettra de présenter des résultats préliminaires issus d’une analyse croisée entre le droit et les sciences économiques. A partir d’entrevues semi-dirigées et exploratoires avec des acteurs issus du milieu économique et membres des Premières Nations, il s’agira, outre les aspects méthodologiques, de mettre en exergue les contextes généraux, juridiques et économiques du projet, de relever les défis soulevés en termes d’autodétermination pour les Premières Nations vivant sous le régime de cette loi et de proposer des pistes de réflexion.

Pour vous inscrire, cliquez ici.  

Religious Diversity in Canadian Public Schools - Rethinking the Role of Law | Dia Dabby

Canadian public schools have long been entrusted with the mandate of socializing children. Yet this duty can rest uneasily alongside religious diversity questions.

Grounding its analysis in three seminal Supreme Court cases involving religion in schools, Religious Diversity in Canadian Public Schools reveals legal processes that are unduly linear, compressing multidimensional conversations into an oppositional format and stripping away the voices of children themselves. Dia Dabby contends that schools can be viewed as prisms through which to understand society. They refract how belonging is conceived, articulated, and managed. Reintroducing equality interests to a discussion often dominated by concerns about religious freedom, Dabby sees schools as microsystems worthy of their own consideration, and with the power to construct their own rules and relationships.

This compelling work connects many of the themes and issues that have animated public discourse since multiculturalism was officially enacted in Canada in the early 1980s. Situating its analysis in relation to concepts of nation, education, and diversity, Religious Diversity in Canadian Public Schools encourages a deeper conversation about how religion is mediated through public schools. Ultimately, it invites a critical reassessment of the role of law in education in Canada.

Scholars and students of law, religion, and education will find this an important work, particularly those engaged in the sociology of religion, education ethics, society studies, and connected fields. Finally, school administrators and teachers will find it a useful overview of legal regulation and human rights obligations in the educational domain.

Lien vers l'éditeur

Hommage à Katherine Lippel

Notre chère collègue et amie Katherine Lippel nous a quittés le 23 septembre 2021, foudroyée, à l’âge de 67 ans, par une maladie fulgurante. Aujourd’hui, nous rendons hommage à cette femme exceptionnelle qui se démarquait par son intelligence, son humanité, et sa touchante générosité envers autrui.

Née aux États-Unis, Katherine a passé la majeure partie de sa vie à Montréal et, depuis une vingtaine d’années, à Saint-Armand (Qc). Reçue au Barreau du Québec en 1978, Katherine est devenue professeure au Département des sciences juridiques de l’UQAM en 1982. En 2006, elle a quitté l’UQAM pour un poste de professeure à la Faculté de droit (section de droit civil) de l’Université d’Ottawa où elle a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le droit de la santé et de la sécurité du travail (2006-2020), et, en 2021, titulaire de la Chaire de recherche éminente en droit de la santé et de la sécurité du travail. Pendant toutes ces années passées à Ottawa, elle est restée professeure associée au Département des sciences juridiques de l’UQAM. La qualité exceptionnelle de son travail a été maintes fois soulignée et récompensée. Katherine a été admise à la Société royale du Canada en 2010. En 2017, elle a reçu la Médaille d’or du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada soulignant « le leadership, le dévouement et l’originalité de la pensée » dont elle a fait preuve dans son domaine. Plus tôt, en 2005, elle avait reçu le Prix d’excellence universitaire de l’Association canadienne des professeurs de droit.

Tout au long de sa carrière, Katherine a participé à la réflexion et aux débats de l’heure liés à la santé des travailleuses et des travailleurs. Pionnière dans le domaine de la réglementation de la santé et de la sécurité du travail, alors qu’elle était encore aux études, elle a rédigé la première histoire de la législation sur l’indemnisation des accidentés du travail au Québec. Un ouvrage qui demeure une référence aujourd’hui encore. En 1992, elle a démontré ses facettes avant-gardistes en explorant un sujet jusqu’alors peu étudié, le stress au travail, dont elle a tiré un livre du même nom (Éditions Yvon Blais). D’autres livres publiés chez la même maison d’édition ont suivi, entre autres : Le retrait préventif de la travailleuse enceinte ou qui allaite, Réflexions sur le droit et la médecine (1996), L’indemnisation des victimes d’actes criminels (2000), La notion de lésion professionnelle (2002), La réparation des lésions professionnelles (2005), La reconnaissance des troubles musculo-squelettiques en tant que lésions professionnelles en droit québécois (2014), et La responsabilité criminelle des entreprises en matière de santé et de sécurité du travail (2016). Son expertise sur le traitement par le droit de la santé psychologique des travailleuses et des travailleurs est reconnue mondialement, tout comme ses travaux sur la violence et le harcèlement au travail, lesquels ont contribué, entre autres, à l’adoption par l’Organisation internationale du travail de la Convention no 190 sur la violence et le harcèlement en 2019.

Ses très nombreuses publications, conférences et subventions de recherche d’envergure témoignent de sa passion inlassable pour les questions liées à la santé et la sécurité du travail, tant du point de vue de la prévention que de l’indemnisation. Soulignons, à ce titre, ses travaux sur la santé au travail des femmes, le retour au travail après une lésion professionnelle, la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs en situation d’emploi atypique, les cancers professionnels, l’accès à la justice des travailleuses et travailleurs ayant subi une lésion professionnelle, le rôle des médecins dans la trajectoire des personnes accidentées ou malades du travail et l’impact de la mobilité géographique sur la santé au travail et l’indemnisation des lésions professionnelles.

Katherine était aimée et admirée partout à travers le monde. Elle collaborait souvent avec des chercheuses et chercheurs de partout au Canada, de l’Europe, de l’Australie, de l’Asie et d’Amérique latine, participant ainsi activement à la consolidation d’un réseau international trilingue de recherche sur la santé et la sécurité du travail.

Elle repoussait les frontières de la recherche juridique en mobilisant une approche partenariale et un dialogue résolument interdisciplinaire afin d’améliorer concrètement la situation des travailleuses et travailleurs. Elle était toujours à l’écoute et toujours prête à apprendre des autres : des travailleuses et travailleurs, des groupes communautaires, des syndicalistes, des étudiantes et étudiants, des décideuses et décideurs, des universitaires d’ici et d’ailleurs. Elle était de ces universitaires qui mettent leur expertise au service de la société, offrant des conférences à une grande diversité d’auditoires, autant dans le monde scientifique que dans la collectivité.

Pendant près de 40 ans, Katherine a joué un rôle de premier plan dans la formation de juristes engagés. Sa philosophie de l’enseignement était simple : aider les étudiantes et étudiants à maximiser leur potentiel. Pour elle, les étudiantes et étudiants qui éprouvaient plus de difficultés pour diverses raisons devaient être accompagnés de plus près pour découvrir leurs habiletés et leurs intérêts, parfois insoupçonnés. Elle a donc agi comme mentor pour de nombreux étudiants et étudiantes, et ce, à titre d’enseignante, de directrice de thèse et de mémoire, et de superviseure d’assistantes et assistants de recherche. Son souci de former la relève a ouvert la porte à beaucoup de personnes à une carrière universitaire ou à une pratique comme avocate ou avocat. Elle a su guider des chercheuses et chercheurs en émergence, en leur transmettant des valeurs essentielles comme l’intégrité de la recherche, la rigueur, le respect des personnes participantes et des destinataires de la recherche. Aujourd’hui, l’affection particulière que lui vouent un grand nombre de chercheuses et chercheurs en santé et en sécurité du travail s’explique sans doute par l’encouragement particulier qu’elle offrait à la relève dans le domaine.

Les travaux de Katherine ont sans conteste marqué le champ du droit de la santé et de la sécurité du travail pour des générations à venir, et ce, tant au Québec et au Canada qu’ailleurs dans le monde. Tout au long de sa vie, sa simplicité, son ouverture d’esprit et son rire contagieux ont touché beaucoup de personnes, tant à l’université que dans tous les milieux où elle s’est impliquée.

Katherine laisse dans le deuil son conjoint Frederick Sweet. Fred a beaucoup soutenu les efforts de Katherine, souvent dans l’ombre. Leur compagnon de longue date Robert St-Louis nous a déjà quittés au mois de mai dernier. Elle laisse aussi dans le deuil de nombreux amies et amis, ainsi que tous les membres de sa très nombreuse « famille » de recherche.

Katherine, il n’y a pas assez de mots pour exprimer à quel point tu vas nous manquer!

Que notre indéfectible amitié te suive là où tu te reposes désormais, en paix.

Rachel Cox et Stéphanie Bernstein

NOTE : Les personnes désireuses d’honorer sa mémoire, peuvent faire un don au Fonds Robert Saint-Louis qui offre des bourses d’études destinées aux étudiantes et étudiants en droit en situation de handicap ou dont les travaux portent sur les droits des personnes en situation de handicap (https://100millions.uqam.ca/don-en-ligne/fonds-robert-saint-louis-251/personal) ou faire un don à l’Union des travailleuses et travailleurs accidentés de Montréal-UTTAM (https://uttam.quebec/).

Printemps de la recherche et de la création 2021

La Semaine de la recherche et de la création se réinvente et devient le Printemps de la recherche et de la création. Nouvelle formule, nouvelles activités! Que vous soyez chercheurs, créateurs ou étudiants, découvrez une programmation virtuelle riche qui débutera le 30 mars et qui s’échelonnera jusqu’au début du mois de mai. Le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion vous invite à venir vous informer et échanger sur les différents sujets qui seront abordés.

Programme

Mars à mai

Coup d’œil sur la création à l’UQAM

Découvrez un aperçu de ce qui se passe en création à l’UQAM ce printemps :

  • Centre de design : Exposition Paix et confiance du 9 au 28 mars 2021
    Cette exposition présente les affiches du concours organisé dans le cadre de la bourse SDGH/Marc H. Choko. Ce concours annuel s’adresse à tous les étudiants inscrits à un programme de formation en design graphique, de niveau collégial ou universitaire, officiellement reconnu par le gouvernement du Québec. Ce concours vise à développer les aptitudes des futurs designers et à les inciter à œuvrer dans le domaine de l’affiche, en particulier dans un contexte de promotion d’une cause pour le bien commun. Le jury retiendra quinze affiches. Les prix seront dévoilés le 9 mars 2021 à 17 h 30. Les affiches exposées seront ensuite intégrées à la collection patrimoniale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. À l’Attrium du Musée McCord. Gratuit.
  • La Galerie de l’UQAM : Exposition : Sak vid pa kanpe! jusqu’au 30 avril 2021
    Sak vid pa kanpe! (Un sac vide ne tient pas debout !). Cette édition, dont le commissariat est assuré par le Musée d’art actuel / Département des invisibles, réunit les artistes Francisco Gonzalez-Rosas, Marie La Vierge et Yonel Charles, Anahita Norouzi et Eliza Olkinitskaya, dans un désir de souligner la dimension politique du corps, aussi bien par sa présence que par son absence. En ligne.
  • La Galerie de l’UQAM : Exposition Temps longs dès le 11 mars 2021
    La Galerie de l’UQAM dévoile Temps longs, le quatrième et dernier chapitre de son projet QUADrature conçu spécifiquement pour l’écran. Sous le commissariat de Bénédicte Ramade, l’exposition virtuelle présente le travail des artistes Maryse Goudreau, Kelly Jazvac, Clara Lacasse et Jessica Slipp, et examine les différentes temporalités – de pause, d’accélération, de décélération – auxquelles sont soumis l’humain et son environnement. En ligne.
  • L’Observation-analyse du mouvement (OAM) :  Webinaire: l’Observation-analyse du mouvement (OAM). 13 mars 2021, de 10h30 à 12h
    Dans ce webinaire, la professeure Nicole Harbonnier et la chargée de cours Geneviève Dussault, toutes deux du Département de danse de l’UQAM, présenteront l’« Observation-analyse du mouvement » (OAM), une proposition qu’elles ont élaboré à l’issue d’une recherche menée auprès des spécialistes de deux approches d’analyse du mouvement, le Laban Movement Analysis (LMA), et l’approche française de l’Analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé (AFCMD). Ce webinaire est offert par le Centre national de danse-thérapie, avec le soutien de la Fondation RBC. Il s’adresse aux danse-thérapeutes et aux professionnels des interventions par la danse.
  • CELAT. Conférence international : Monuments on the move. Contesting Heritage on a Global Scale 17 mars de 12h30 à 14h
    Dans le cadre de la série de conférences internationales Les temps qui viennent, le CELAT-UQAM reçoit Julie Deschepper, assistante scientifique au Kunsthistorisches Institut – Max-Planck-Institut à Florence, pour une conférence sur la contestation des monuments qui glorifient les héritages coloniaux ou racistes. En ligne.
  • CRILCQ Les Rendez-vous de la recherche émergente 2021 mardis avant-midi 23 mars, 30 mars et 6 avril 2021 9h15
    Année après année, Les Rendez-vous de la recherche émergente du CRILCQ permettent la rencontre de nouvelles voix de la recherche et de la recherche-création en études québécoises et sont ouverts aux étudiants.tes de toutes les universités du Québec. Les présentations prennent différentes formes : communications, tables rondes et bancs d’essai, et s’inscrivent dans des disciplines étroitement liées à la culture québécoise. L’édition 2021 se tiendra sur la plateforme Zoom, en trois rendez-vous hebdomadaires. L’événement est gratuit et ouvert à tous.tes. En ligne.
  • Hexagram. Causerie. Laser 10- La Lenteur, 23 mars 2021, de12h30 à 14h
    Il s’agira de penser et de discuter le thème à partir d’un même objet, soit les processus de création et de recherche des œuvres K-Kalos, eîdos, skopeîn (2019) et L-Libération (2020) qui sont comme les deux faces d’une même pièce. Deux œuvres dont le moteur et le point focal de création et de recherche a été la lenteur sous toutes ses formes et ses aspects. En ligne.
  • École supérieure de théâtre À L’AFFICHE! Rencontre avec Alix Dufresne et Jocelyn Pelletier 24 mars 2021. De 12h45 à 13h45
    Jean-Philippe Caron, conseiller à la dramaturgie et finissant en études théâtrales, vous convie à une rencontre avec Alix Dufresne et Jocelyn Pelletier, metteur.e.s en scène invité.e.s à l’École supérieure de théâtre. Elle et il présenteront leur projet de production avec les finissant.e.s en jeu, en scénographie, en études théâtrales, en stratégies de production culturelle et médiatique et en musique. En ligne.

Mardi 30 mars

12:45 – 13:45 | Quelle place les centres de diffusion ont-ils dans l’université du futur?

Webinaire

12h45-13h45
UQAM – En ligne
Lien Zoom

Cet événement est sur Facebook

Ce webinaire vise à discuter et réfléchir sur la place des centres de diffusion dans l’université québécoise du futur. À partir du rapport déposé par le Scientifique en chef du Québec, plusieurs s’interrogent sur le rôle et l’importance des centres de diffusion universitaire. Le webinaire, marqué par des échanges entre les directions des centres de diffusion de l’UQAM, contribuera à répondre aux questions du public.

Animation

Yves Bergeron, professeur au Département d’histoire de l’art et titulaire de la Chaire sur la gouvernance des musées et le droit de la culture de l’UQAM

Panélistes

  • Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM
  • Sophie Malavoy, directrice du cœur des sciences de l’UQAM
  • Louise Pelletier, directrice du Centre de design de l’UQAM
  • Guy Vanasse, directeur du Centre Pierre-Péladeau

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire.

Le clavardage sera accessible durant la période de discussion. Il vous est également possible d’envoyer vos questions à l’avance à vrrcd@uqam.ca.

Jeudi 1er avril

12:45 – 13:45 | Mitacs : Partenariats de recherche pour stimuler l’innovation

Webinaire

12h45-13h45
UQAM – En ligne
Lien Zoom

Mitacs soutient la recherche collaborative entre des professeurs, organismes partenaires et stagiaires de recherche. Lors de cette clinique, une présentation de l’organisme de financement Mitacs et de son programme Accélération sera faite. Vous en apprendrez davantage sur les différentes étapes menant à l’octroi de subventions, ainsi que sur des trucs et astuces afin de mener à bien vos demandes.

Animation

Marianne Groleau, spécialiste en développement des affaires – Mitacs à l’UQAM

Invitées

  • Andrée De Serres, professeure au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale
  • Julie Thériault, professeure au Département des sciences de la Terre et de l’atmosphère

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire.

Le clavardage sera accessible durant la période de discussion. Il vous est également possible d’envoyer vos questions à l’avance à vrrcd@uqam.ca.

Mardi 6 avril

13:00 – 14:00 | Archipel : Quoi de neuf?

Webinaire offert par le Service des bibliothèques

13h à 14h
UQAM – En ligne
Lien Zoom 

La politique du libre accès du FRQ fait évoluer la politique éditoriale d’Archipel en offrant désormais une visibilité pour les publications des étudiants et de nouveaux processus pour ceux qui les accompagnent.

Animation

  • Cynthia Lisée, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Sylvie Goulet, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Jean-Jacques Rondeau, bibliothécaire, Service des bibliothèques

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire. Places limitées

Jeudi 8 avril

12:45 – 13:45 | Focus sur l’organisme Sciences 101

Webinaire

12h45-13h45
UQAM – En ligne
Lien Zoom

– Présentation de Sciences 101  
– Lancement de la nouvelle édition de la revue La Fibre 
– Annonce des gagnants du concours de vulgarisation scientifique 

Animation

Étienne Aumont, président de Sciences 101 et étudiant au doctorat en psychologie-neuropsychologie, UQAM

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire.

Mardi 13 avril

13:00 – 14:00 | Augmenter sa visibilité avec un profil Google Scholar et ORCID

Webinaire offert par le Service des bibliothèques

13h à 14h
UQAM – En ligne
Lien Zoom 

Google Scholar, ORCID, ResearcherID, Academia.edu, ResearchGate, et autres plateformes, permettent de faire connaître votre profil de chercheur.  À la suite de ce webinaire, vous comprendrez l’importance des identifiants de chercheurs et serez en mesure de vous créer un profil Google Scholar et ORCID tout en ayant une meilleure idée du temps à investir dans les autres plateformes.

Animation

  • Cynthia Lisée, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Martin Guillemette, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Éveline Pilon, bibliothécaire, Service des bibliothèques

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire. Places limitées

Jeudi 15 avril

12:30 – 14:00 | Finale institutionnelle Ma thèse en 180 secondes

Concours

12h30-14h
UQAM – En ligne
Lien Zoom à venir

Venez assister à la finale institutionnelle du concours Ma thèse en 180 secondes qui permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire diversifié. Chaque étudiant doit faire, en trois minutes, un exposé clair et concis de son projet de thèse. A l’issue du concours, un gagnant sera sélectionné par le jury pour participer à la finale nationale qui aura lieu le 15 juin 2021. Un prix du public sera également attribué.

Pour de plus amples informations : acfas.uqam.ca/mt180

Participants

Ouvert à tous.

Mardi 20 avril

12:45 – 14:00 | Équité, diversité et inclusion : pratiques inspirantes à l’UQAM

Webinaire

12h45 – 14h
UQAM – En ligne
Lien Zoom

L’objectif du webinaire est de donner des exemples de pratiques favorisant un milieu de la recherche et de la création plus inclusif. Comment pouvons-nous décliner concrètement l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) en recherche et en création?

Le webinaire mettra de l’avant les initiatives des trois comités suivants : Comité consultatif Inclusivité et Diversité du Département de l’histoire de l’art, CÉDI-Phi du Département de philosophie, Comité EDI du Département de mathématiques.

Animation

  • Anne Beaulieu, conseillère en équité, diversité et inclusion
  • Émilie Macot, conseillère en équité, diversité et inclusion

Invitées

  • Peggy Davis, professeure au Département d’histoire de l’art
  • Allison Kalb, étudiante à la maîtrise au Département d’histoire de l’art
  • Amandine Catala, professeure au Département de philosophie et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’injustice et l’agentivité épistémiques
  • Mylène Legault, étudiante au doctorat au Département de philosophie
  • Hélène Guérin, professeure au Département de mathématiques
  • Fabienne Venant, professeure au Département de mathématiques

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire.

Le clavardage sera accessible durant la période de discussion.

Jeudi 22 avril

13:00 – 14:00 | Publier et Périr : comment éviter les revues prédatrices

Webinaire offert par le Service des bibliothèques

13h à 14h
UQAM – En ligne
Lien Zoom 

Webinaire où les caractéristiques des revues prédatrices seront présentées ainsi que des outils simples, comme le Predatory Rate, pour vous aider à facilement les identifier et ne pas y soumettre vos articles. On y expliquera aussi pourquoi il n’existe aucune liste noire fiable.

Animation

  • Marie-Christine Beaudry, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Sylvie Goulet, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Jean-Jacques Rondeau, bibliothécaire, Service des bibliothèques

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire. Places limitées

Lundi 26 avril

12:45 – 13:45 | Défis et enjeux de la recherche en temps de pandémie

Webinaire

12h45 à 13h45
UQAM – En ligne
Lien Zoom

La pandémie de la COVID-19, tout en ayant mis en lumière l’importance de la science dans la société, a bousculé les activités de recherche. Les actrices et acteurs de la recherche tout comme les organismes subventionnaires ont dû s’adapter à cette nouvelle réalité. Quels sont les défis et enjeux de la recherche en temps de pandémie? Quelles sont les conséquences prévisibles de la pandémie sur la recherche? Comment envisager la recherche en contexte post-pandémie?

Panélistes

  • Christian Agbobli, Vice-recteur à la recherche, à la création et à la diffusion, UQAM
  • Janice Bailey, Directrice scientifique, Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT)
  • Dominique Bérubé, Vice-présidente, Recherche, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH)

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire.

Jeudi 29 avril

12:30 – 14:00 | Regard sur l’évaluation par les pairs pour une revue savante

Webinaire

12h30-14h00
UQAM – En ligne
Lien Zoom

Le webinaire invitera les participants à examiner le processus d’évaluation par les pairs d’articles destinés à une revue savante. La présentation s’appuiera sur les données d’un sondage mené auprès des 57 revues du réseau de l’Université du Québec. La discussion de ces résultats à la lumière d’une recension d’écrits sur le sujet, de même que la mise en commun de l’expérience des participants à cet atelier, alimenteront la réflexion sur les forces et les faiblesses de la pratique d’évaluation par les pairs en regard des nouvelles tendances dans diverses communautés scientifiques.

Animation

  • Étienne van Steenberghe, rédacteur en chef d’une revue savante
  • Cynthia Lisée, bibliothécaire, Service des bibliothèques
  • Lucie Sauvé, directrice d’une revue savante

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire.

Le clavardage sera accessible durant la période de discussion. Il vous est également possible d’envoyer vos questions à l’avance à vrrcd@uqam.ca.

Lundi 3 mai

13:00 – 14:00 | Introduction à la gestion des données de recherche

Webinaire offert par le Service des bibliothèques

13h00-14h00
UQAM – En ligne
Lien Zoom 

Des mouvements de fonds pour l’ouverture de la science mettent la gestion des données de recherche sur la sellette. Des services pour les chercheurs sont d’ores et déjà disponibles à l’UQAM.

Animation

  • Cynthia Lisée, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Amélie Mainville, bibliothécaire, Service des bibliothèques
  • Jean-Jacques Rondeau, bibliothécaire, Service des bibliothèques

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire. Places limitées

Jeudi 6 mai

13:00 – 14:00 | Les indicateurs d’impact de la recherche

Webinaire offert par le Service des bibliothèques

13h à 14h
UQAM – En ligne
Lien Zoom 

Ce webinaire présentera quelques balises et bonnes pratiques pour se retrouver dans la multiplication des indicateurs d’évaluation de l’impact de la recherche et éviter leur mésusage.

Animation

  • Cynthia Lisée, bibliothécaire, Service des bibliothèques 
  • Jean-Jacques Rondeau, bibliothécaire, Service des bibliothèques

Participants

Ouvert à tous. Inscription obligatoire. Places limitées.Découvrez le Service aux collectivités de l’UQAM

La recherche, la création et la diffusion à l’UQAM : le parte

Pour plus d’informations

Service de mentorat en droit virtuel pour la session d’automne 2020

Le Centre de développement professionnel de la Faculté est heureux d’annoncer la nomination de M. Amine Semrouni qui coordonnera les activités du service de mentorat en droit pour la session d’automne 2020.

Ainsi, malgré le confinement, nous maintenons l’accompagnement des étudiants en droit afin de favoriser leur réussite. Des jumelages virtuels et des séances préparatoires aux examens seront offerts tout au long de la session. 

Pour en savoir plus sur le service de mentorat, consultez le site du CDP et abonnez-vous à la page Facebook du service de mentorat.

Avis de convocation à la présentation d’un projet de mémoire

MAÎTRISE EN DROIT

Département des sciences juridiques, Université du Québec à Montréal

À tous les professeur.es et étudiant.es du programme de 2e cycle en droit

Veuillez prendre note que l’étudiante MarieGéneviève Boka, accompagné de son directeur de recherche François Roch, présentera son projet de mémoire intitulé "LA VIOLATION DES DROITS HUMAINS DANS LE CADRE DE L’EXPOITATION DU SOUS-SOL MINIER EN AFRIQUE PAR LES ENTREPRISES CANADIENNES : LES CAS DU MALI, DU BURKINA FASO, DE MADAGASCAR ET DE LA CÔTE D’IVOIRE"

Jeudi 7 mai 2020 
13h à 15h 
Via Zoom

Les personnes invitées à commenter ce projet de mémoire sont:

-          Philippe Fortin, Université du Québec à Montréal

-          Issiaka Mandé, Université du Québec à Montréal

Participer à la réunion Zoom :

https://uqam.zoom.us/j/99366292361?pwd=WE1Dc2pSMUlnRHJwTlJ4dUJsaVQvdz09

ID de réunion : 993 6629 2361

Mot de passe : 877900

INFO COVID-19

SOUTIEN FINANCIER

COVID-19 : Soutien financier à l'UQAM
Fond d'urgence pour la communauté étudiante : Faire un don

COVID 19 : ACTUALITÉS

École d'été en droit international appliqué: Le genre et le droit international

Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke – Faculté de science politique et de droit, UQAM

Par visioconférence

Du 4 au 8 mai 2020, l’équipe du cheminement de maîtrise en DIPIA, en collaboration avec la Faculté de science politique et de droit de l'UQAM, tiendra une école d’été intitulée : Le genre et le droit international. Seront ainsi regroupés des conférenciers internationaux provenant tant des milieux académiques que professionnels.

Activité offerte aux étudiantes et aux étudiants de l’UQAM

  • 3 crédits de 1er cycle – DRT400 pour les étudiantes et les étudiants inscrits aux baccalauréats en droit (cours de substitution JUR665U), en science politique et en relations internationales et en droit international ou dans un autre programme. Pour les étudiantes et les étudiants qui ont suvi le cours DRT400 à la session d’été 2019, le sigle du cours est le DRT401, École d’été en droit international II;
  • 3 crédits de 2e cycle – DRT749.
Programme

Inscription

À gauche de la page, cliquez sur l’un des liens suivants :

Annotation 2020-03-03 103600
À compter du trimestre d’été 2020, le site web du BCI (anciennement CRÉPUQ) a été changé et mis à jour. Raison pourquoi la proposition de deux sites différents (ancienne et nouvelle version)

Modes d’évaluation pour DRT400 et DRT401 École d’été en droit international
  1. Première évaluation Présence et qualité des interventions  

La participation compte pour 10% de votre note finale. Il vous est demandé de participer activement en classe en étant présent/e et à l’heure à toutes les séances de l’école d’été ainsi qu’en posant des questions aux conférenciers/ères et/ou en répondant à leurs questions. Chaque jour, vous devrez remplir le formulaire de participation active et, à la fin de l’école d’été, le déposer sur le site moodle au plus tard le 13 mai 2020. 

Critères d’évaluation :

  • Ponctualité et assiduité
  • Fréquence des interventions
  • Pertinence des interventions
  • Clarté des interventions
  1. Résumé des quatre vidéos

Ce travail doit être fait de manière individuelle et compte pour 30% de votre note. Un résumé de deux pages (interligne 11/2, Police Times New Roman 12 points, marges de 2,5 cm) doit être produit à partir des quatre vidéos mentionnés dans la liste du matériel pédagogique. Ce résumé doit être déposé au début de l’école d’été, sur le site moodle, le 3 mai au plus tard à 9h. Ce travail doit résumer les 4 vidéos en faisant ressortir les points principaux et la structure de la présentation.

  1. Travail critique sur un des deux thèmes

Ce travail doit comporter un maximum de 8 pages (interligne 11/2, Police Times New Roman 12 points, marges de 2,5 cm). Il compte pour 60% de votre note finale. Il s’agit d’une note individuelle. Vous devez choisir un des deux thèmes de l’école d’été et cinq conférences données dans le cadre de ce thème. Vous devez résumer ces cinq conférences et ensuite produire une réflexion critique sur le thème en référant à chacune des cinq conférences. Ce travail doit être appuyé par d’autres sources et nécessite donc une recherche supplémentaire.

Ce travail doit comprendre les éléments suivants :

  1. Introduction
  2. Résumé de chacune des cinq conférences choisies
  3. Réflexion critique sur le thème en recourant aux cinq conférences et aux sources externes
  4. Conclusion

Critères d’évaluation :

  • Qualité et exhaustivité des résumés
  • Qualité et exhaustivité de la critique
  • Qualité de la recherche (présentation et notes de bas de page)
  • Qualité de la rédaction (grammaire, orthographe, style, clarté)

Vous pouvez choisir la méthode de citation des sources que vous souhaitez à condition que celle-ci soit uniforme et cohérente tout au long du travail, et qu’elle présente l’information nécessaire.

Département des sciences juridiques

Le Département des sciences juridiques priorise la promotion et la défense de la justice sociale en apportant une réponse fondée sur le droit aux préoccupations des citoyennes et citoyens et des groupes sociaux d’ici ou d’ailleurs dans le monde. Notre département est un laboratoire d’analyse critique du rôle que joue le droit dans la société et de la place que joue le social dans le droit.

Coordonnées

Département des sciences juridiques
455, boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec)  H2L 4Y2