Droit des rapports collectifs du travail au Québec, 3e édition, volume 1 – Le régime général | Laurence Léa Fontaine

Par : Michel CoutuLaurence Léa FontaineGeorges MarceauUrwana CoiquaudJulie Bourgault

Le Droit des rapports collectifs du travail au Québec se veut d’abord un manuel visant à combler les besoins d’apprentissage des étudiants en droit du travail et en relations industrielles, de même qu’un livre de référence destiné à servir les praticiens de ces deux disciplines. Mais il s’agit également d’une étude critique du droit des rapports collectifs du travail animée d’une double perspective théorique : mettre en lumière les carences de ce droit à l’heure de la mondialisation et de la crise économique et financière qui l’accompagne depuis 2008; souligner les possibilités qu’offre aux acteurs la mobilisation des normes juridiques vu la nouvelle vigueur des mouvements sociaux, ici et ailleurs.

L’ouvrage, tout en donnant un exposé précis de l’état du droit en la matière, entend donc apporter une contribution originale à la réflexion critique sur les rapports collectifs du travail dont l’importance économique, sociale et politique, grandement mise à mal à l’échelle de l’Amérique du Nord, demeure pourtant manifeste en contexte québécois.

Cette édition présente la matière en deux volumes. Le Volume I, intitulé Le régime général, traite des fondements du droit des rapports collectifs du travail et en expose le régime général, tel que le détermine le Code du travail du Québec. L’approfondissement de ce régime général permet de mieux rendre compte, dans le cadre de cette seconde édition, du travail capital accompli par la Commission des relations du travail (CRT). Le Volume II (Les régimes particuliers) présente une analyse d’ensemble des régimes particuliers de négociation collective, de plus en plus nombreux au Québec. Sont considérées de manière approfondie les normes propres au secteur public et aux services essentiels, aux décrets de convention collective, à l’industrie de la construction, aux ressources familiales dans le secteur de la santé et des services sociaux, à la situation des cadres, etc.

En savoir plus.

Département des sciences juridiques

Le Département des sciences juridiques priorise la promotion et la défense de la justice sociale en apportant une réponse fondée sur le droit aux préoccupations des citoyennes et citoyens et des groupes sociaux d’ici ou d’ailleurs dans le monde. Notre département est un laboratoire d’analyse critique du rôle que joue le droit dans la société et de la place que joue le social dans le droit.

Coordonnées

Département des sciences juridiques
455, boul. René-Lévesque Est
Montréal (Québec)  H2L 4Y2